Le serrurier travaille les systèmes de fermeture de différents supports comme les portes, les fenêtres, les portails, les coffres. En amont, il doit façonner et ajuster les pièces, puis, il doit se charger de l’installation et/ou de la réparation. Le serrurier a très souvent la qualification de métallier. Sa discipline impose à ce professionnel de maîtriser les métaux, car le serrurier découpe des pièces métalliques puis les façonne.

metier-serrurier
Le serrurier doit donc être minutieux, adroit dans la manipulation des outils, avoir une bonne condition physique, car il peut être amené à travailler sur des chantiers et en hauteur sur des échafaudages. Il doit connaître toutes les règles de sécurité. Il faut également être créatif, car le serrurier travaille à partir d’une matière brute.

En règle générale, son travail se déroule de la manière suivante lorsqu’il reçoit une commande ou qu’il commence un ouvrage :

  • Découpe des pièces métalliques
  • Pliage
  • Meulage
  • Soudure
  • Ajustement

metier_serrurier

Les formations diplômantes sont classées par niveaux :

  • Le niveau V : le CAP serrurerie-métallerie, le CAP constructeur d’ouvrage de bâtiment en aluminium, BEP technique des métaux, du verre et des matériaux de synthèse du bâtiment.
  • Le niveau IV : elle concerne les BAC PRO en serrurerie-métallerie, génie mécanique, STI.
  • Le niveau III : ce sont les BTS en constructions métalliques. Les possibilités d’évolutions sont nombreuses. En effet, le serrurier peut se spécialiser par la suite en ferronnerie d’art. Sur les chantiers, il peut devenir chef de chantier ou encore conseiller commercial.

serrurier