Servante d'atelier FATMAX 63L - STANLEY - 1-95-622

403,49 €
-46%
214,72 €
Payez en
sans frais
71,57 €
?

Les produit

  • Larges attaches métalliques anti-corrosion.
  • 2 tiroirs de 10cm de profondeur.
  • Système “Cantilever”.
Paiement sécurisé
cb visa mastercard american express paypal fintecture
En stock
Livraison estimée : samedi 13 août
Livraison offerteEn savoir plus >
Retour sous 14 jours
Servante d'atelier FATMAX 63L - STANLEY - 1-95-622 pas cher
403,49 €
-46%
214,72 €

Description

Cette servante d'atelier bi-matière Stanley Fatmax® est une boîte avec porte-outils intégré et cadenassable. Elle dispose de 2 tiroirs de 100 mm de profondeur adaptés sur une glissière métal à roulement à billes pour une utilisation plus aisée. On peut accéder simultanément aux totalités des compartiments de rangement grâce au système Cantilever. Ce coffret convient pour le rangement d'appareil électro portatif grâce à sa grande capacité.

Caractéristiques techniques :

  • Boîte à outils amovible.
  • Larges attaches métalliques anti-corrosion.
  • 2 tiroirs de 10 cm de profondeur.
  • Roues grands diamètre de 175 mm.
  • Système “Cantilever”.
  • Coffre de rangement grande capacité.
  • Dimensions : 56,8 x 89,3 x 38,9 cm.

Caractéristiques techniques

Coins renforcésNon
Nombre de tiroirs4
Dimensions (mm)568 x 893 x 389
Roues pivotantesNon
Nombre de roues2
Couleurgris
Livré avec outilsNon
CouleurGris

Avis

4,1 / 5
6
0
2
0
1
Gousmar Roger
Avis vérifié
Avis publié le 10/06/2021
Dans l'ensemble bon produit, mais à mon avis encore un peu trop de plastique, à voir dans le temps.

Stephane L.
Avis vérifié
Avis publié le 12/02/2021
trés décu bien cher pour une mauvaise qualité

Questions & Réponses

Vous avez une question sur ce produit ? Un acheteur ou un expert se feront un plaisir à répondre à votre demande !

Il n'y a aucune question pour ce produit.

La marque

"Fondée en 1843, par Frederick Trent, STANLEY y bâtit un modeste atelier en Amérique, pour y concevoir des articles de quincaillerie en fer forgé. L’atelier connait une belle réussite, tout comme celui de son cousin, qui lui aussi a créé sa société d’outillage