Sèche-serviettes

Trier par

Catégorie

    • Sèche-serviettes(41)
      • sèche-serviettes ATLANTIC(4)
      • Sèche-serviettes électrique(1)
        • Sèche-serviettes électrique(30)
        • Sèche-serviettes à eau chaude(9)
        • Sèche-serviettes(1)
        • Sèche-serviettes mixte(1)
          • ATLANTIC(16)
          • ACOVA(15)
          • THERMOR(9)
          • STELRAD(1)
            • 2012(4)
            • ADELIS(1)
            • ALLURE 3(2)
            • ATOLL SPA(4)
            • ATOLL SPA +AIR(1)
            • CALA(3)
            • CORSAIRE(3)
            • Afficher tout
              • [Sur secteur](1)
              • A eau(4)
              • A piles(1)
              • Sur secteur(24)
                • Blanc(35)
                • Graphite(1)
                • Gris(1)
                • Gris anthracite(3)
                • Gris clair(1)
                • Noir(1)
                • Prune(1)
                • Afficher tout
                  • Livraison 48/72h(11)
                  • Livraison express(4)
                  • Retrait en magasin(11)

                  Prix

                    NOTRE COLLECTION DE SÈCHE-SERVIETTES 


                    Le sèche-serviettes est un équipement de chauffage qui sert à sécher la serviette et fonctionne comme un radiateur. Il apporte ainsi un confort thermique dans la salle de bains. Vous avez un large choix entre les sèche-serviettes électriques, à eau chaude et mixtes. Vous le retrouverez également en différents coloris noir, blanc, gris, brun, rouge, vert, beige… Il est également possible de le peindre à la bombe, soit au pinceau. Le sèche-serviettes est conçu à partir d’une technologie moderne et permet de vous faciliter la vie. À l’inverse d’un radiateur électrique, d’un radiateur d’eau ou d’un sèche-serviettes soufflant, il permet également de réduire les décorations encombrantes dans les salles d’eau en étant un appareil 2 en 1. Ci-après quelques critères lors de votre achat : 

                    Le sèche-serviettes électrique : caractéristiques et avantages


                    Le sèche-serviettes électrique est composé d’une résistance électrique. Cette dernière lui permet de réchauffer l’air de la pièce. On reçoit le chauffage par un système de soufflerie. Sa puissance électrique varie de 500 à 1000 Watts, lui permettant un chauffage rapide. Fruit d’une invention moderne, cet équipement est composé de programmateurs à la pointe de la technologie offrant un réglage très précis. Cet appareil peut être à inertie fluide qui répartit une chaleur douce, lorsqu’il se compose d’un fluide caloporteur et à inertie sèche s’il est équipé de stéatite, de céramique ou de pierre de lave.

                    Si vos installations sont en majeure partie composées d’équipements électriques, le sèche-serviettes électrique est l’idéal. Il est facile à installer et est très indépendant. Nombreux sont les avantages apportés par ce modèle. Il maintient notamment une température confortable surtout en hiver, où de la chaleur supplémentaire sera proposée pendant le temps d’une douche. Sa fonctionnalité permet aussi de sécher les serviettes tout en évitant les bactéries et les odeurs désagréables. Il convient particulièrement aux petites salles de bains.

                    Le sèche-serviettes eau chaude : spécificités


                    Ce type est installé et rattaché au chauffage central d’une maison. Son fonctionnement ne se fait pas par l’électricité, mais par l’eau chaude de la salle de bains. C’est un équipement qui aide les foyers à faire des économies. Il permet de sécher les serviettes tout en réchauffant l’intérieur. Il est ainsi directement rattaché à la chaudière à gaz de la maison. Les sèche-serviettes eau chaude sont fabriqués en aluminium ou en acier.

                    Sa fonctionnalité se base d’ailleurs sur le chauffage de l’air ambiant de la salle de bain en conservant la chaleur. Son choix est aussi d’ordre esthétique. De plus, ce modèle est plus économe en énergie que le sèche-serviettes électrique soufflant. Il peut être aussi muni d’une robinetterie thermostatique pour plus de précision dans le réglage des températures. Cet accessoire lui permet également d’éviter les gaspillages.

                    Le sèche-serviettes mixte : particularités


                    Le sèche-serviettes mixte combine les deux fonctionnalités énumérées précédemment. De ce fait, il permet de chauffer la salle de bains et de sécher les serviettes. Ensuite, son fonctionnement lui rend compatible avec le raccordement au chauffage central ainsi qu’à l’électricité. Cet appareil va réduire la facture allouée à la consommation énergétique.
                     

                    Sa spécificité repose également sur le fait qu’il est utilisable tout au long de l’année. D’ailleurs, il est plus intéressant d’utiliser un modèle mixte du fait qu’il permet de conserver la salle de bains en état propre, car il réduit l’humidité. Grâce à son usage, les risques de moisissure et d’odeurs désagréables provenant des buées sont à écarter.

                    Sachez qu'un bon radiateur sèche-serviette doit sécher les serviettes en moins de deux heures à une température de 50 °C. Il chauffe également la salle de bains de manière rapide et homogène.

                    Les critères de choix d’un sèche-serviettes


                    Compte tenu de la diversité de l'offre en sèche-serviettes, choisir le bon modèle n’est pas une chose aisée. Plusieurs critères sont à prendre en considération comme la puissance, le matériau de conception, etc.

                    - La puissance de son appareil

                    Étant un espace exigu, la salle de bain requiert une température supérieure à celle des autres pièces de la maison. Pour offrir un confort hors pair à toute la famille, sa température doit être entre 22 et 24°C. Pour conserver cette chaleur, une puissance d’environ 130 W/m² est nécessaire. À cela s’ajoute 100 W pour pallier l’effet mouillé des serviettes de bain. Ceci dit, si votre salle de bain fait 10 m² de surface, choisissez un sèche-serviettes électrique soufflant ou non de 1400 W.

                    - Le matériau

                    Le sèche-serviettes se décline actuellement en plusieurs matériaux. Parmi les plus répandus, vous trouverez l’acier, l’inox, l’aluminium et la fonte. L’acier est le matériau par excellence si vous avez un petit budget. Il est souvent composé de lames plates ou rondes, disponible en blanc et en d’autres couleurs. L’inox, quant à lui, est de plus en plus utilisé pour les modèles haut de gamme. Avec une chauffe rapide, il existe en un grand nombre de design. Pour ce qui est de l’aluminium, cette matière offre une excellente montée en température. Plus cher, il est durable et se décline en différents coloris. En ce qui concerne la fonte, elle équipe les appareils fonctionnant à eau. Durable, sa montée en température est cependant lente.

                    - Le design

                    Sur le marché, il existe des sèche-serviettes aux formes et aux designs variés. À façade lisse, échelle ou asymétrique, vous trouverez cinq modèles de lames : 

                    • La lame ronde, indémodable et classique
                    • Le tube amande, légèrement arrondi vers l’avant et plat
                    • La lame plate, dotée d’une surface de chauffe élargie
                    • Le modèle rectangulaire, dépourvu de tubes, mais avec de larges formes pleines.
                    • Le tube en carré, conçu pour gagner en place.

                     

                    Les différentes options de confort d’un sèche-serviettes


                    Pour répondre aux besoins de confort de chauffage des utilisateurs, certains modèles sont dotés de quelques options. Découvrez : 
                     

                    - Le sèche-serviettes électrique soufflant permet de profiter d’une montée en température rapide de l’air ambiant, notamment de 3 à 4°C en seulement quelques minutes. En plus de diffuser une chaleur homogène, il procure également un confort de chauffe optimal.

                     

                    - Le modèle avec thermostat offre la possibilité de régler la température de l’appareil pour profiter d’une chaleur douce tout en réalisant des économies d’énergie. Lorsque la pièce n’est plus utilisée, vous pouvez choisir le mode économique pour maintenir la température stable.

                     

                    - Le radiateur programmable optimise la température de votre salle de bain tout en baissant votre consommation d’énergie en cas d’absence. Grâce au programmateur, vous pouvez choisir des plages de chauffage afin de gérer son arrêt automatique et d’anticiper les passages à la douche de toute la famille.

                     

                    - L’appareil pivotant est recommandé pour les petites salles de bain. Son panneau de lames de chauffe pivote et s’ouvre afin que vous puissiez étaler facilement vos serviettes. Sa capacité de séchage est plus importante qu’un modèle classique.

                     

                    - Le type à panneau rabattable se compose d’un panneau de lames de chauffe qui se rabat pour faciliter la suspension du linge ou de serviettes à sécher. Sa forme est identique à celle d’un étendoir à linge.

                     

                    - LEDs intégrés pour créer une ambiance zen et une lumière tamisée pour des moments agréables sous la douche. Mieux encore, il y a des modèles munis d’une commande à distance en bas de l’appareil.

                     

                    Comment installer un sèche-serviettes ?


                    Vous venez d’acheter un sèche serviette et vous voulez savoir comment l’installer correctement. Que vous possédez un sèche-serviettes électrique soufflant ou un modèle à eau chaude, sachez que vous ne pouvez pas l’installer n’importe où. Vous devez respecter quelques normes en vigueur afin d’éviter les accidents. Pour cela, il est fortement conseillé de respecter les volumes de protection dans l’espace, déterminés dans la norme NFC 15-100.

                    - Les modèles de classe II sont à installer dans un espace de 60 cm autour de la douche et de la baignoire (volume 2), si leur boîtier d’alimentation se situe en dehors de la pièce.

                    - Les appareils de classe I ne peuvent être installés qu’à une distance supérieure à 60 cm de la baignoire et de la douche (volume 3).

                    - Cet appareil doit être également fixé à plus de 20 cm du sol, à plus de 15 cm de l’angle du mur et à plus de 15 cm du plafond.

                    Côté installation, vous avez besoin d’un niveau à bulle, d’un tournevis plat et des chevilles adaptées aux supports.

                    - Dans la première étape, déterminez le futur emplacement de votre sèche-serviettes en tenant compte des normes de sécurité.
                    - Ensuite, passez au perçage du mur et à l’insertion des chevilles tout en vissant l’embase des supports.
                    - Après, réalisez le branchement de votre appareil. Pour ce faire, coupez d’abord l’alimentation du disjoncteur général, puis enlevez la plaque de finition à l’aide du tournevis plat. Par la suite, débranchez la sortie de la patte de maintien et du câble et sortez les fils électriques. Les modèles de classe I nécessitent un branchement à la terre. Vous pouvez maintenant passer le câble d’alimentation à travers la patte de maintien et de la plaque de finition.  Pour terminer le branchement, connectez les fils électriques. Sans oublier de vérifier l’insertion des fils en tirant dessus, puis les insérer dans la boîte d’encastrement. 
                    - Mettez votre appareil sur ses supports en vous référant à sa notice
                    - Remettez l’alimentation et testez-le.