Boîte monoposte BATIBOX cloisons sèches pour Céliane ou Mosaic 1 module - LEGRAND - 080040

419529
 (0 avis)
7,69 €

Les produit

  • Excellente tenue au bâti
  • Multiplicité des entrées (latérales et en fond de boîte)
  • Parfaitement adaptée aux cloisons sèches
Paiement sécurisé
CB Visa Mastercard Amex Paypal Virement Illicado
En stock
Livraison estimée : jeudi 30 mai
Retour sous 14 jours
Boîte monoposte BATIBOX cloisons sèches pour Céliane ou Mosaic 1 module - LEGRAND - 080040 pas cher
7,69 €

Description

La boîte monoposte BATIBOX de marque Legrand sert à encastrer des appareils électriques. Particulièrement compatible aux cloisons sèches, elle offre une profondeur de 40 mm pour recevoir un appareil de la gamme Céliane ou Mosaic. Ce dispositif est également à encastrer sur les contreplaqués, les murs, les plaques de plâtre ou les briques, pour une installation verticale ou horizontale.

 

Caractéristiques techniques :

  • Type de montage : mur creux
  • Forme : ovale
  • Type de construction : boîte de jonction / raccordement d'appareils
  • Modèle : unique
  • Pour le nombre d'inserts d'appareil : 1
  • Fixation des appareils : visser ou à griffe
  • Nombre d'entrées : 2
  • Matériau : plastique
  • Couleur : jaune
  • Température d'utilisation / d'installation : - 5 - 40 °C
  • Température de stockage : - 5 - 60 °C
  • Pour diamètre de câble : 16 - 20 mm

Caractéristiques techniques

AssemblageNon
Nombre de départs2
Nombre de postes1
Type de poseA encastrer
Profondeur40 mm
GarantieGarantie 2 ans

Questions & Réponses

Vous avez une question sur ce produit ? Un acheteur ou un expert se feront un plaisir à répondre à votre demande !

Il n'y a aucune question pour ce produit.

La marque

L’entreprise LEGRAND a été fondée à Limoges en France en 1860 où son siège social y est encore implanté par deux marchands de bois: Henri Barjaud de Lafond et Léonard Clidasson. Ceux-ci fondent une entreprise de porcelaine car la porcelaine nécessite de grandes quantités de bois pour être produite. Frédéric Legrand, Charles Alary et Jean Joquel s’unissent pour reprendre la société en 1904 qui s’associent à l’entreprise de Jean Mondot qui gérait une fabrique d’interrupteurs utilisant de la porcelaine. La porcelaine devient de plus en plus importante à l’époque car c’est le seul isolant connu (le plastique n’a pas encore été inventé). L’entreprise LEGRAND décide en 1949 de se concentrer uniquement sur la fabrication d’appareillage de protection comme les disjoncteurs, les coupe-circuits ou d’éclairage et la sécurité. Profitant de l’invention du plastique en 1959, l’entreprise se développe considérablement grâce aux rachats de ses concurrents et de la production de ses interrupteurs connus mondialement.